1e site de réseau et d'emploi spécialisé dans le VRD-TP
Ensemble, traçons votre route ...!

SAVEZ VOUS QUEL EST VOTRE BUDGET ANNUEL DE RECRUTEMENT ?

FAITES LE CALCUL ET APPELEZ NOUS !
Quel que soit votre résultat, VRDANDCO est votre solution de recrutement vers le rond point de l’économie.

Les filiales ferroviaires de NGE et Eurovia réaliseront les infrastructures ferroviaires de la ligne 11 vers Rosny

Les filiales ferroviaires de NGE et Eurovia réaliseront les infrastructures ferroviaires de la ligne 11 vers Rosny

La RATP a signé un contrat de 32 millions d’euros avec le consortium mené par NGE – via sa filiale ferroviaire TSO – et ETF, filiale d’Eurovia (Vinci) pour la réalisation des infrastructures ferroviaires du prolongement à l’Est de la ligne 11 du métro parisien.

Mené dans le cadre du Grand Paris, le projet de prolongement de 6 km (dont 5,4 km en exploitation commerciale) de la ligne 11 du métro parisien (Châtelet-Mairie des Lilas) doit permettre de développer le maillage des transports urbains dans l’est de Paris. L’extension qui reliera Mairie des Lilas à Rosny Sous-Bois devrait entrer en service en 2022.

Le groupement TSO (filiale ferroviaire de NGE)/ETF (Eurovia) a été choisi par la RATP pour la réalisation de l’ensemble des travaux et système ferroviaires du futur métro sur pneumatiques : 12,4 km de pistes de circulation (2 x 6 km de prolongement), l’ensemble du système de guidage ainsi que la voie dite « classique » dédiée à la maintenance des trains et les cheminements (walk way) de chaque côté du tunnel.

« C’est un contrat très important pour TSO : le métro sur pneumatiques, plus silencieux, représente un nouveau segment de marché en France. Grace à ce chantier, TSO renforce son expertise sur un nouveau marché dont le potentiel de développement est important partout dans le monde, avec des projets de métros, tramways et lignes de transport », s’est félicité Jean Bernadet, président de TSO et directeur général adjoint de NGE.

C’est le deuxième marché attribué à NGE sur ce projet, après celui du lot « génie civil » – en groupement avec Demathieu & Bard Construction, Impresa Pizzarotti, Implenia, GTS, Franki Foundations et Atlas Fondations – pour la réalisation d’un tunnel de 3 km, de quatre stations et d’ouvrages annexes.

Une année de croissance pour Colas Rail

Colas Rail (groupe Bouygues) a enregistré un chiffre d'affaires de 644 millions d'euros en 2012, contre 583 millions en 2011.

En plus d'un bon niveau d'activité en France, avec de nombreux chantiers de tramways et une activité somme toute classique de rénovation et de maintenance du réseau ferré national, c'est l'international qui a surtout porté l'activité de Colas Rail en 2012. La poursuite des contrats pluriannuels de renouvellement du réseau ferroviaire au Royaume-Uni, la montée en puissance des grands chantiers remportés en 2011 (en Malaisie et au Venezuela) et l'acquisition de Pullman Rail, pour la maintenance et la réparation de matériel ferroviaire, ont indéniablement contribué à la hausse de 10% du chiffre d'affaires de Colas Rail. Pour 2013, la filiale de Bouygues s'attend à une poursuite de la progression du ferroviaire avec un carnet de commandes élevé et toujours des opportunités à l'international.
- See more at: http://www.francebtp.com/infrastructures/article/2013/02/28/84192/une-annee-croissance-pour-colas-rail.php#sthash.RrpMKM1r.dpuf

Une année de croissance pour Colas Rail

Colas Rail (groupe Bouygues) a enregistré un chiffre d'affaires de 644 millions d'euros en 2012, contre 583 millions en 2011.

En plus d'un bon niveau d'activité en France, avec de nombreux chantiers de tramways et une activité somme toute classique de rénovation et de maintenance du réseau ferré national, c'est l'international qui a surtout porté l'activité de Colas Rail en 2012. La poursuite des contrats pluriannuels de renouvellement du réseau ferroviaire au Royaume-Uni, la montée en puissance des grands chantiers remportés en 2011 (en Malaisie et au Venezuela) et l'acquisition de Pullman Rail, pour la maintenance et la réparation de matériel ferroviaire, ont indéniablement contribué à la hausse de 10% du chiffre d'affaires de Colas Rail. Pour 2013, la filiale de Bouygues s'attend à une poursuite de la progression du ferroviaire avec un carnet de commandes élevé et toujours des opportunités à l'international.
- See more at: http://www.francebtp.com/infrastructures/article/2013/02/28/84192/une-annee-croissance-pour-colas-rail.php#sthash.RrpMKM1r.dpuf

Une année de croissance pour Colas Rail

Colas Rail (groupe Bouygues) a enregistré un chiffre d'affaires de 644 millions d'euros en 2012, contre 583 millions en 2011.

En plus d'un bon niveau d'activité en France, avec de nombreux chantiers de tramways et une activité somme toute classique de rénovation et de maintenance du réseau ferré national, c'est l'international qui a surtout porté l'activité de Colas Rail en 2012. La poursuite des contrats pluriannuels de renouvellement du réseau ferroviaire au Royaume-Uni, la montée en puissance des grands chantiers remportés en 2011 (en Malaisie et au Venezuela) et l'acquisition de Pullman Rail, pour la maintenance et la réparation de matériel ferroviaire, ont indéniablement contribué à la hausse de 10% du chiffre d'affaires de Colas Rail. Pour 2013, la filiale de Bouygues s'attend à une poursuite de la progression du ferroviaire avec un carnet de commandes élevé et toujours des opportunités à l'international.
- See more at: http://www.francebtp.com/infrastructures/article/2013/02/28/84192/une-annee-croissance-pour-colas-rail.php#sthash.RrpMKM1r.dpuf


[Retour]